Le Mini 747 SEAir prend des couleurs !

Depuis quelques mois, le Mini 747 SEAir prend progressivement forme et sera bientôt en vol avec le système de foils SEAir. Ce monocoque de 6,50 mètres, initialement conçu et construit par David Raison, est désormais entre les mains des ingénieurs SEAir pour en faire un démonstrateur de vol.
Et en ce début d’année, ce très beau bateau – qui a un palmarès conséquent – a pris des couleurs… les couleurs de SEAir !
Retour sur l’histoire de cette décoration. En décembre 2016, SEAir décide de solliciter sa communauté sur le réseau social Facebook pour choisir une décoration pour son futur démonstrateur. Près de 200 fans votent alors et font leur choix entre trois décorations superbement réalisées par le designer Jean-Baptiste Epron. Celle choisie – par une large majorité – est validée par SEAir qui engage fin décembre l’impression auprès de son partenaire KALA, une société rennaise spécialisée dans les systèmes de finitions et leader européen des laminateurs grand format. Ce partenariat dynamique entre deux entreprises bretonnes, partageant des valeurs communes d’innovation, embarque SEAir et KALA dans une même aventure nautique.

L’impression et la lamination sont ainsi réalisées à Nouvoitou, près de Rennes. La décoration complexe et originale, alliant le noir et le jaune, les couleurs emblématiques de SEAir, est imprimée sur des lés de 1,30 x 3,80 mètres pour les plus grandes surfaces. La pose a débuté le 16 janvier dans un des hangars chauffés de SEAir (entre 18° et 22°c) pour une meilleure adhésion sur la coque du Mini 747. Le covering fut complexe en raison de la création graphique de bulles « fusionnelles », nécessitant des découpes précises, et à la présence d’arrondis en nombre ! Un moment important pour les équipes de KALA et de SEAir, immortalisé par l’image et un live-tweets par SEAir. Les aventures du Mini se poursuivent sous les projecteurs !

La page Facebook de SEAir : https://www.facebook.com/SEAir.gravity
Suivez sur nos médias sociaux le hashtag #LesAventuresDuMini

17 janvier 2017