SEAir Startuper

Richard Forest, co-fondateur de SEAir

En 2017 paraîtra la seconde édition de Portraits de Startupers, un livre coordonné par Sébastien Bourguignon rassemblant plusieurs dizaines de portraits de femmes et d’hommes à l’origine d’une start-up innovante et performante lancée en 2016. Richard Forest, co-fondateur de SEAir, en fait partie…

Comment décririez-vous votre entreprise ?

Éric Tabarly a dit « un jour, tous les bateaux voleront ». La course au large est le seul secteur du nautisme a l’avoir démontré avec l’adjonction de foils. Le foil a beau être centenaire, ce n’est que depuis peu que l’homme a démontré l’efficience de ces drôles d’appendices qui peuvent accélérer à plus de 200% les vitesses des bateaux. C’est normal, certains verrous technologiques n’ont été levés que depuis peu. Notre startup conçoit aujourd’hui des foils et des blocs de commandes et asservissement, dans la volonté d’abaisser demain le niveau nécessaire pour les maîtriser. Nous travaillons à concevoir un bloc foil adaptable à plusieurs types de bateaux, tout en baissant les coûts de production. SEAir c’est donc un bureau d’étude qui mixte la passion de chacun, l’ingéniosité collective et un brin de folie partagée !

Pourquoi ce choix de produit / service ?
Le monde de la voile que je ne connaissais pas plus que cela, m’a fasciné en 2014. J’ai ensuite rencontré un passionné et expert de foils, et de bateaux qui volent. Ma passion de l’innovation, mon expérience du pilotage d’entreprises et la rencontre avec ce « professeur Tournesol » m’ont fait intuiter qu’il y avait un marché. Les « early adapters » sont désormais convaincus. La voile qui représente 20% du marché bascule vers le foil… Demain, le secteur du moteur (donc 80% du marché !) ressortira des cartons les projets Foils tels qu’ils étaient déjà balbutiants dans les années 70. C’est aujourd’hui qu’il faut concevoir et acquérir l’expertise, car c’est en 2018/2020 que le marché accélèrera.

La suite de cet entretien sur le site de Sébastien Bourguignon :
http://bit.ly/2icZ4Xg

24 décembre 2016